< Roozeec Linux Blog


1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading ... Loading ...

Faire un diaporama photo avec shotwell sous linux

Si comme moi vous utilisez Shotwell pour gérer vos photos numériques, il est très simple de faire un diaporama photo avec ce logiciel. Ce peut etre très agréable en effet de faire défiler vos photos de famille ou voyage sur grand ecran (connexion du pc portable avec la TV du salon) lors d’un repas familial ou entre amis. La solution mis en oeuvre ici est très simple.

Le logiciel shotwell classe donc vos photos par date et les affiche de cette facon :

Le menu de diaporam est accessible par F5 en se positionnant sur un répertoire de date comme sur l’image ci-dessus. Cependant, comment faire pour afficher des photos de plusieurs répertoires en meme temps ?

Très facile en fait, il suffit d’associer des ‘tags’  à vos photos. Par exemple, ci-dessous je sélectionne mes photos et applique le tag ‘granitrose’. Pour ce faire, je sélectionne le répertoire de date, je sélectionne toutes mes photos avec CTRL+A et un clic droit pour faire apparaitre le menu suivant :

Je sélectionne donc ‘add tags’ et met ‘GranitRose’ :

Je fais ca autant de fois que j’ai de répertoire et de photos.

Une fois mes photos tagguées, un nouvel item est apparu en bas du panneau de gauche de shotwell :

Ici j’ai 2 tags de photos : diaporama et GranitRose.

Maintenant, pour faire le diaporama sur ces tags, il suffit d’en sélectionner un et de taper sur F5 et c’est parti !

Astuces :

1) pour supprimer une photo d’un ensemble de tag, il suffit de sélectionner le tag, puis la photo et un clic droit faire apparaitre un menu où vous pouvez enlever un tag :

2) Lors du diaporama, un menu de configuration est disponible, pour le faire apparaitre, il faut positionner la souris au bas de l’écran :

Vous pouvez ici choisir le temps d’affichage des photos, la longueur des transitions, le mode de transition en cliquant sur ‘settings’ :

Dommage qu’il n’y ait pas un mode aléatoire … ce serait parfait avec ca.

Une petite musique jamendo radio par dessus et le diaporama est super !


3 commentaires | permalink : #
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (2 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading ... Loading ...

Stabiliser les vidéos de camescope sous Linux

Je fais régulièrement des vidéos (comme beaucoup d’entre vous sûrement) avec mon camescope HD et les transfère ensuite sur mon PC afin d’en faire une sauvegarde ou de les retravailler pour y ajouter de la musique et des textes.

J’utilise pour cela 2 principaux logiciels : Openshot et FFdiaporama. Chacun a ses avantages et ses inconvénients, mais ce n’est pas le propos de cet article. Les vidéos faites avec les camescopes compacts peuvent se révéler tremblantes suivant les conditions dans lesquelles vous avez fait la prise de vues (marche, course, vélo, etc ..) . Même si le stabilisateur est enclenché, on peut voir le tremblement de façon plus ou moins prononcé.

Dans cet article je vais vous présenter comment on peut rendre un film fluide sans tremblements afin de le rendre agréable à regarder, surtout pour des clips vidéos.

Pour celà je vais partir d’une séquence vidéo sur la cote de granit rose.

Voici par exemple, un bout de vidéo avant et après la stabilisation. le résultat est assez parlant.

J’ai donc chercher comment faire de la stabilisation sous Linux. D’après ce que j’ai vu,il y a trois méthodes dont 2 qui partent de la même base. Il existe un plugin de stabilisation Vid.Stab qui peut etre utilisé par le programme trancode et par le programme melt.

  1. Transcode avec le plugin Vid.stab
  2. Melt avec le plugin Vstab
  3. Virtualdub (sous wine) avec le plugin Deshaker.

1) Transcode avec le plugin Vid.stab

Ce plugin est développé par Georg Martius : http://public.hronopik.de/vid.stab/features.php?lang=en
L’installation est relativement simple. Il suffit de télécharger le plugin sur la page Download du plugin et d’installer les fichiers contenus dans le zip dans le répertoire /usr/lib/transcode. Ensuite, il faut lancer 2 commandes transcode pour faire la stabilisation : une pour faire l’analyse du fichier vidéo et l’autre pour faire la stabilisation.

Vous pouvez consulter l’article suivant pour plus d’infos :

J’ai fait l’essai et ca n’a pas été vraiment concluant. En fait je pense que tout est une histoire de paramètres, et qu’il faut donc faire pas mal de test avant d’avoir une bonne configuration. Je pense qu’il faut que je refasse des essais.

Mise à Jour 30 mars : Jetez un oeuil sur le commentaire de Cenwen sur cet article qui donne beaucoup d’informations intéressantes. Merci Cenwen

2) Melt avec le plugin Vstab

Attention : les manipulations ci-dessous sont a faire en toute connaissance de cause du fait de l’ajout de repository pour les programmes.

Ce plugin est développé par Marco Gittler (et amélioré par Dan Dennedy) basé sur le travail d’un autre filtre crée par Kanade-Lucas Tomasi : http://vstab.sourceforge.net

Avant que vous ne vous lanciez dans cette manipulation (qui peut fonctionner pour certains) , je tiens a vous dire que de mon coté ça n’a pas fonctionné du tout et en plus que ça a un peu modifié ma config ubuntu en désinstallant pas mal de choses. Donc faites attention aux manipulations.

Je suis parti de l’article Ubuntu – Stabilize your camcorder video with MELT & vid.stab pour faire tout celà. Les conditions pour faire cette manipulation sont les suivantes :

  • Avoir FFMPEG en version 0.9 ou +
  • Avoir MLT en version 0.7.6 ou +

Voyons donc les version des outils présents sur la machine :

FFMPEG :

ffmpeg –version (attention 2 tirets)
ffmpeg version 0.7.3-4:0.7.3-0ubuntu0.11.10.1, Copyright (c) 2000-2011 the Libav developers

MELT

melt –version
MLT melt 0.7.4

Donc, on voit ici que les versions sont incorrectes pour ce que je veux faire. Il faut donc installer les nouvelles version avec un nouveau dépôt. Je me suis pris pas mal la tête entre les installations de paquets qui désinstallent d’autres, et ainsi de suite avant de tomber sur ce message sur le forum  : http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=834251

Cependant, rien a faire, je n’y arrive pas, le programme melt m’indique une erreur de codecs etc …  et j’abandonne là dessus .

3) Virtualdub (sous wine) avec le plugin Deshaker.

Là c’est une manipulation carrément différente, car on utilise un programme Windows dans le moteur Wine bien connu des linuxiens. Le principe est d’utiliser Virtualdub avec un plugin de stabilisation (deshaker). Pour tout ceci , j’ai utilisé le didacticiel suivant : HowTo install VirtualDub under wine with deshaker plugin . Le principe est de faire les choses suivantes:

  • Installer Wine
  • Télécharger Virtualdub et l’installer
  • Télécharger et installer les codecs Vidéo/Audio pour Windows ffdshow
  • Télécharger et installer les codecs Xvid
  • Télécharger et installer le plugin de stabilisation(deshaker)

Je vous laisse le soin de suivre le tutoriel pour toute cette phase d’installation, ce n’est pas très compliqué à faire. Une fois ceci fait passons donc à la pratique.

Ce que je veux faire , c’est passer mes videos MTS (format HD) à travers une phase de stabilisation en vue d’en faire un petit clip vidéo par exemple. Je vais donc procéder de la suite dans un petit script shell unix.

  1. Convertir ma vidéo en fichier AVI pour virtualdub car celui ci n’accepte pas les fichiers MTS d’origine.
  2. Lancer une phase Virtualdub d’analyse de la vidéo (phase 1)
  3. Lancer la phase Virtualdub de stabilisation
  4. Le script final

1) Conversion MTS en AVI

Une commande très simple ffmpeg permet de faire le travail :

2) Analyse de la vidéo

Cette phase 1 est assez longue car Virtualdub teste la vidéo afin de déterminer les endroits où il y a tremblement. Pour ce faire, il suffit de charger la vidéo avec VirtualDub , d’appliquer le filtre Deshaker et de le configurer avec toutes les valeurs par défaut. Pour lancer , l’analyse il suffit de sélectionner le menu Vidéo :

Il faut aussi penser à configurer la compression Vidéo au format xvid, sinon le logiciel ne fera pas de compression et vous vous retrouverez avec un gros fichier en sortie (par exemple 2 go pour 6 secondes de vidéos …). Pour ce faire, dans le menu Vidéo , puis compression , il faut appliquer la compression Xvid

3) Stabilisation

Dans cette phase 2 qui est plus rapide que la précédente, Virtualdub va prendre ses informations saisies en phase 1) afin de générer une vidéo stabilisée. Cependant, pour faire ce travail, virtualdub réajuste chaque image de la vidéo afin d’éviter le tremblement. Ce qui conduit au final avec une vidéo avec des bords tremblants noirs. Il faut donc les supprimer de la vidéo finale. Pour ce faire il faut sélectionner le menu Edge compensation à la valeur : Adaptive zoom full

A noter : Je pense qu’il faut passer pas mal de temps pour bien configurer le plugin deshaker afin d’obtenir un résultat bien fluide. J’ai remarqué sur certaines séquences qu’il y avait des sauts du fait d’un gros tremblement ou sursaut de ma vidéo. Je pense qu’une configuration sur la sensibilité des sauts est sûrement possible pour parfaire le tout.

4) Le script

J’aime bien les scripts, je n’aime pas les choses répétitives donc je préfère passer un peu de temps a écrire et peaufiner les scripts pour en gagner plus tard.

Il faut d’abord enregistrer le travail que Virtualdub doit faire , c’est à dire les 2 passes du plugin deshaker ainsi que le compression xvid. Pour faire celà c’est très simple. On va créer 2 fichiers : un pour la phase 1 et un second pour la phase 2. Ces 2 fichiers ( process-ph1.vcf et process-ph2.vcf ) sont crées simplement par virtualdub avec la méthode suivante :

  • a) Ajouter et Configurer le plugin Deshaker. Positionner en phase 1.
  • b) Mettre la compression XVID
  • c) Dans le menu Fichier, sélectionner -> Save Processing Settings et enregistrer en donnant un nom de fichier.

d) Refaire la meme chose pour la phase 2 du plugin Deshaker.

Voilà qui est donc fait pour la configuration de Virtualdub. Maintenant je positionne ces scripts à l’endroit où son mes vidéos pour simplifier la chose.

La script (gen-stab.sh) devra donc faire les choses suivantes :

  • a) Convertir les fichiers MTS en AVI
  • b) Lancer la phase 1 de la stabilisation avec le fichier process-ph1.vcf
  • c) Lancer la phase 2 de la stabilisation avec le fichier process-ph2.vcf et créer le fichier « stabilisé »

Voici donc les script , rien de bien compliqué :

MTSDIR=/media/DDSVG/David/camescope/videos
WORKDIR=/work/ClipGranitRose2/AVI
WINDIR=/home/roozeec/Vidéos/VirtualDub

ffmpeg -y -i $MTSDIR/$1.MTS -f avi -aspect 16:9 -vcodec mpeg4 -b 8000000 -acodec ac3 -ab 128000 -s 704×384 $WORKDIR/$1-conv.avi

cd $WORKDIR
wine $WINDIR/VirtualDub.exe /c /s process-ph1.vcf /p $1-conv.avi temp.mp4 /r /x;
wine $WINDIR/VirtualDub.exe /c /s process-ph2.vcf /p $1-conv.avi $1-stab.avi /r /x;
rm temp.mp4

Pour le lancer, c’est très simple , il prend un paramètre donnant le numéro de la vidéo. Par exemple mon fichier MTS est 03102.MTS , je lance donc la script de cette facon : gen-stab.sh 03102 , il généra donc un fichier 03102-stab.avi

Maintenant, ca donne quoi au final ? Voici une vidéos de la cote de granit rose avec à gauche la vidéos stabilisée et à droit la vidéo originale :
Voilà vous savez tout , il faut passer quand même pas mal de temps , je pense , sur la configuration pour avoir un résultat satisfaisant pour les vidéos qui contiennent un tremblement prononcé.


10 commentaires | permalink : #
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading ... Loading ...

Quelques nouvelles …

Comme vous l’avez constaté , ce blog est un peu au repos depuis plusieurs mois. J’ai été assez occupé ces derniers temps, et comme Linux fonctionne bien , de moins en moins d’articles a écrire ;-) . Non, mis à part çà en fait, en fin d’année 2011, j’ai pas mal travaillé sur un projet familial qui consistait en la création d’un diaporama photos et vidéos du voyage à la Réunion en famille.

Pour ce faire, j’étais parti sur l’idée d’utiliser comme à mon habitude pour ce genre de travail, le logiciel Openshot que je trouve excellent mais un peu limité peut être (ou peut être pas très convivial) en ce qui concerne les animations des photos, des textes, etc. C’est possible de le faire, mais moyennant de gros effort à mon avis. J’ai donc cherché si il existait d’autre programme de ce genre sous Linux. Et je suis tombé sur le logiciel que j’attendais : FFdiaporama.

Après avoir étudié comment il fonctionnait, car ce n’est pas évident de tout premier abord. Entre les diapositives, les plans, les transitions, pas mal de notions sont à prendre en compte. Un peu de lecture et des essais sont nécessaire avant une bonne prise en main. Mais au final, çà vaut vraiment le coup, on peut faire des choses géniales. De plus les fonctionnalités d’export son nombreuses, pour ma part je n’ai pas choisi de faire un DVD (car on perd en qualité), mais de faire des scènes en DIVX gravées dans un ordre alphabétique pour une bonne lecture chronologique sur un lecteur de DVD de salon.

Voici donc quelques liens pour ce programme.

Si vous décidez de vous lancer, lisez bien la documentation qui est assez fournie et n’abandonnez pas , ça vaut le coup. Ce logiciel étant en développement, vous pouvez utiliser les forums pour poser vos questions, l’équipe est très réactive. J’ai eu par exemple une erreur lors de la compilation de la version de dev, et un petit message sur le forum, et quelques heures après le fix était effectué. Il faudrait que je me lance a faire un article sur ce blog concernant ffdiaporama tant le logiciel est vraiment excellent.

Voici une petite vidéo montrant par exemple les différentes choses sympa que l’on peut faire avec FFdiaporama.


En ce début d’année, je suis également assez occupé par d’autres taches. En effet, j’ai développé en 2011 une application pour les Twelcome Twitter qui connait une petite ascension assez sympathique (enfin pour moi) tant en nombre d’utilisateurs que les retours que j’en ai eu. Cette application Thank4follow.com a été développé sous le framework Cakephp qui est une merveille pour faire un site web phph/Mysql. Avec des connaissances CSS et PHP, c’est vraiment le bonheur. Je continue donc sur ma lancée  en développant la nouvelle version plus conviviale et avec de nouvelles fonctionnalités telles que de multiples messages, un gestion des messages en plusieurs langues (l’application enverra les twelcome anglais aux anglophones, les twelcome espagnol aux espagnols/argentins, etc. etc.., l’utilisation de messages privés ou la timeline, etc ….). Cette nouvelles versions devrait voir le jour dans les futures semaines , si vous voulez tester cette version, n’hésitez pas à me contacter.

Voici les graphes de stats pour cette année écoulée :

En ce qui concerne Linux, je suis toujours bien entendu sous cette OS sur mon Pc personnel. Par contre, je suis sous Linux Mint et non plus Ubuntu meme si Linux Mint dérive de Ubuntu. Je n’arrive pas a adhérer à cette nouvelle version avec unity, un jour peut-etre je re-testerais, mais pour l’instant, le bon vieux fidèle Gnome me suffit largement et surtout me convient très bien.

Voilà vous savez tout !


pas de commentaire | permalink : #
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (1 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading ... Loading ...

Openshot 1.4 est sortie (Edition Video Open source)

Ce vendredi est sortie la version 1.4 de l’éditeur Openshot après six mois de développement intensif. Au menu des réjouissances et les principales que j’ai retenues :

  • De nombreux effets audio et vidéos rajoutés.
  • Des nouveaux profils vidéos (15) pour l’export.
  • De nouvelles transitions et effets 3D
  • Amélioration de l’édition des titres. Ah, ca ca me plait…
  • Amélioration de la time line (voir la vidéos ci dessous). Le drag and drop va faciliter les choses, c’est sur !
  • Et bien sur de nombreux bug corrigés.

Vous pouvez télécharger les fichiers pour Ubuntu sur cette page : Openshot Launchpad

Vous y trouverez le fichier d’install du programme et le fichier d’installation de la doc.
Mais ATTENTION, ces fichiers d’install ne sont pas officiels Ubuntu, vous les utilisez en toute connaissance de cause
Au premier lancement (du moins sur mon installation ubuntu), un message m’indique qu’il manque un package pour pouvoir utiliser tous les effets :

L’instalaltion se fait facilement avec la commande : sudo apt-get install frei0r-plugins

L’annonce officielle se trouve ici : Openshot 1.4

Amélioration de la Timeline :

Improved Timeline: OpenShot 1.4 from Jonathan Thomas on Vimeo.

Apparemment , les effets de titre 3D et autre fonctionnent toujours avec Blender, c’est bien, mais personnellement que trouve qu’il faut un Pc vraiment puissant pour faire la chose. Mes derniers essais sur la version 1.3 se sont fait correctement, mais au niveau du temps de traitement, c’est un peu lourd. Donc il faut bien vérifier avant de lancer la génération la configuration des paramètres choisi, sinon faut tout refaire…

Et comme à chaque release, le développeur principal et initiateur du logiciel nous propose sa vidéo de sortie (comme pour un film!) :

Version 1.4 is Here! from Jonathan Thomas on Vimeo.

Je pense que je vais l’installer rapidement et essayer tout ca et vous ? …


pas de commentaire | permalink : #
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading ... Loading ...

Scinder des photos scannées facilement (crop)

Récemment (et du fait des commémorations du 11 Septembre), j’ai voulu récupérer des photos que j’avais prises en 2001 à New York suite à un déplacement professionnel. A l’époque je n’avais pas d’appareil photo numériques, donc pas de photos stockées sur un disque dur. J’en ai une bonne vingtaine et je n’ai pas envie de les passer une à une au scanner et ensuite faire la manipulation pour la sauvegarde de chacune. Donc je suis parti sur la chose suivante :

  • Les scanner 4 par 4
  • Lancer un petit script qui va les extraire de chaque fichier scanné.

Je part donc sur cette manipulation et donc au final je me retrouve avec plusieurs fichiers contenant chacun 4 photos. J’ai pris la précaution de bien mettre mes photos les une à coté des autres, bien collées. Ce qui me donne ceci après le scan. :

Maintenant, la chose à faire est de savoir la dimension des photos dans le fichier scanné. Pour ceci on peut utiliser les outils standard d’édition d’images sous Linux, j’ai choisi Gimp. J’utilise donc l’outil de sélection (petit rectangle en pointillés) pour pouvoir dessiner un rectangle sur une photos et je regarde ensuite la taille de mon rectangle : ici 1172×1726

Le script devra donc découper 4 rectangles de cette taille (largeur 1172 pixels, hauteur 1726 pixels). Pour ce faire je vais utiliser les outils de imagemagick et en particulier le programme ‘convert‘ . Il faut donc installer imagemagick si ce n’est pas fait, par exemple sous ubuntu : sudo apt-get install imagemagick.

Le script est très simple. Je défini les valeurs de largeur (w) et de hauteur (h) puis je lance 4 fois la commande convert en déplaçant le point de départ de la sélection :

h=1726
w=1172
convert $1 -crop ${w}x${h}+0+0 out/$1_1.png
convert $1 -crop ${w}x${h}+$w+0 out/$1_2.png
convert $1 -crop ${w}x${h}+0+$h out/$1_3.png
convert $1 -crop ${w}x${h}+$w+$h out/$1_4.png

J’appelle ce script crop4.sh par exemple, je le rend exécutable  (chmod u+x crop4.sh)  et je le mets dans un répertoire , par exemple $HOME/bin. Ensuite je me positionne où sont mes images et je crée un répertoire ‘out’ pour y mettre les photros découpées et je le lance sur chacune de mes images.

$HOME/bin/crop4.sh ny1.png
$HOME/bin/crop4.sh ny2.png
etc…

Je me retrouve ensuite avec chacune des photos découpées dans le fichier ny1_1.png, ny_1_2.png, etc….

Ensuite une manipulation de rotation terminera le travail (ça je l’ai fait à la main..).


Je pense qu’il y a d’autres solutions pour faire ce même travail, peut être le logiciel de scanner peut le faire, a voir. Et vous comment processez vous vos photos pour faire ce genre de choses ?. Si vous avez des astuces ou des petits trucs, n’hésitez pas a le dire.


8 commentaires | permalink : #
Propulsé par WordPress


Contrat Creative Commons
Site sous licence Creative Commons Paternité
Partage des Conditions Initiales à l'Identique 2.0 France License
Web Analytics