< Edition de fichier avec coloration syntaxique | Roozeec Linux Blog

Edition de fichier avec coloration syntaxique

Lors de l’edition d’un fichier de quelque type que ce soit, il est parfois bien pratique d’avoir un coloration syntaxique. Avec cette fonctionnalite, on voit beaucoup plus facilement son fichier et ses differentes parties.

Prenons l’exemple du fichier de configuration .bashrc que vous avez dans votre $HOME. L’editeur que j’ai choisi est kwrite, relativement simple à apprehender. Je charge donc ce fichier avec kwrite par la commande kwrite .bashrc & .

Je vous rappelle que un . devant un fichier veut dire que c’est un fichier cache et vous le verrez uniquement si vous faites un ls -la, de plus le & signifie lancer la commande en background, c’est à dire que le système me rend main après avoir lance le process.

Bon, revenons à nos moutons, j’ai charge le fichier :

Bon, pas forcement facile à lire, je vais donc dans CONFIGURATION, Configurer l’editeur. A ce moment, une boite de dialogue bien remplie de partout s’ouvre, et l’on peut voir un onglet coloration syntaxique sur la gauche, je clique donc dessus.

Sur la doite apparait maintenant un menu deroulant proposant les differents types de fichiers supportes, je selectionne pour mon type scripts/bash et la je m’apercois de ces extensions :

*.sh;*.bash*;*.ebuild;*.eclass
Très bien mais mon fichier est .bashrc, donc je modifie (je rajoute une * a bash) pour avoir :
*.sh;*.bash*;*.ebuild;*.eclass

Je clique sur OK, et voilà c’est bien mieux :

Voilà, maintenant , j’aurais toujours la coloration syntaxique pour les fichiers bash.

Both comments and pings are currently closed.


Contrat Creative Commons
Cet article est sous licence Creative Commons Paternité
Partage des Conditions Initiales à l'Identique 2.0 France License

Comments are closed.

Propulsé par WordPress


Contrat Creative Commons
Site sous licence Creative Commons Paternité
Partage des Conditions Initiales à l'Identique 2.0 France License
Web Analytics