< Logiciel Scanner Linux : KOOKA | Roozeec Linux Blog
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...Loading...

Logiciel Scanner Linux : KOOKA

J’utilise le logiciel iscan pour exploiter mon scanner sous Linux. Ce logiciel est très pratique et fonctionne très bien mais est relativement limite. Il existe un autre logiciel qui permet d’utiliser un scanner, il se nomme : KOOKA

Pour l’installer , il suffit d’aller dans le gestionnaire de logiciels et de faire une recherche. En effet le logiciel ne s’appelle pas kooka mais kdegraphics-kooka.

Je selectionne donc le package kdegraphics-kooka-3.2.3-17.4.101mdk et je clique sur installer. Une dependance doit etre resolue pour le module de reconnaissnce de caractere (OCR) :

de plus, un message m’invite a inserer le CD2 de la distribution :

Après installation terminee, je cherche dans le menu ce qui a ete ajoute : Reconnaissance optique de caracteres :

Bon, je clique sur cet item et je lance donc l’application kooka.
Une premiere boite de dialogue me demande quel peripherique utiliser, je selectionne le premier et coche la case de "non rappel et d’utiliser toujours ce peripherique" :

J’atterris ensuite sur l’interface. Je mets une photo dans le scanner, je prends bien le soin de selectionner le mode couleur (il y a le choix entre couleur, noir et blanc, et binaire). Je clique sur APERCU et la numerisation commence. Par defaut la resolution est de 300Dpi, suivant les cas il est peut etre bon d’augmenter la resolution. Dans ce cas, la taille du fichier sortant n’en sera que plus grande,

Maintenant, des manipulations peuvent etre faites, comme selectionner simplement une partie de la photo. Quand tout est pret, il faut lancer la numerisation, lorsque celle-ci est terminee, un boite de dialogue demande le format d;’enregistrement du fichier :

Personnellement, j’utilise PNG ou JPEG. La particularite de ce logiciel est qu’il stocke les fichiers scannes dans un repertoire particulier, en l’occurence : ~/.kde/share/apps/ScanImages/. Vous pourrez ensuite les enregistrer comme bon vous semble dans un autre repertoire.

Voila pour cet article, dans un prochain article je decrirais comment faire une numerisation d’un document pour la reconnaissance optique de caractere (OCR). Pour tout dire, c’est cette fonctionnalite qui m’a fait installer le logiciel.

Si vous avez aimé cet article, merci de voter pour lui ! :
Both comments and pings are currently closed.


Contrat Creative Commons
Cet article est sous licence Creative Commons Paternité
Partage des Conditions Initiales à l'Identique 2.0 France License

Comments are closed.

Propulsé par WordPress


Contrat Creative Commons
Site sous licence Creative Commons Paternité
Partage des Conditions Initiales à l'Identique 2.0 France License
Web Analytics