< KOOKA et OCR : reconnaissance de caractères | Roozeec Linux Blog
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...Loading...

KOOKA et OCR : reconnaissance de caractères

Comme promis voici la suite de mon article sur Kooka. Cette fois-ci, je vais vous parler de la reconnaissance optique de caractères ou ROC. La première chose à faire est bien sur de scanner un document, de préférence prenez le mode Binaire et enregistrez le fichier en format PNG. Après ceci vous avez donc :

Maintenant, il faut sélectionner le document scanné précédemment, pour mon exemple c’est kscan_0003.png. En cliquant sur cette image vous la sélectionnez et votre écran apparaît comme suit :

Sur la droite (si vous sélectionnez l’onglet avec la télévision, et non celui avec la loupe), vous voyez votre image. Maintenant, nous allons lancer la reconnaissance sur cette image. Pour cela , il faut aller dans le menu Image / Roc sur l’image (ou bien en plus rapide CTRL + O)

A ce moment, quand vous avez relâcher la souris, le module de reconnaissance de caractère se met en marche :

Personnellement, je vais d’abord sur l’onglet vérification de l’orthographe et je décoche cet option (car sinon à chaque mot non trouve vous aurez un message…) , ensuite il faut cliquer sur Démarrer la ROC. Et c’est parti !
Quelques instants plus tard, cette boite de dialogue disparaît et votre écran apparaît comme suit :

Avez vous remarque la différence avant la ROC, eh oui, des petits rectangles bleus sont apparus autour des lettres du document, ce qui signifie que ca a fonctionne. Cependant, si vous voyez des rectangle rouge, c’est que la reconnaissance est incertaine ou fausse. Pour voir le résultat, il suffit d’aller dans le menu et de sélectionner Fichier Enregistrer le résultat de la ROC.

Le fichier sauvegarde est un fichier de type texte, donc éditable avec n’importe quel editeur de texte.

Bon, le résultat final n’est peut-etre pas à la hauteur de vos espérances, mais bon, je pense qu’il faut faire des réglages suivant votre scanner, la définition, etc …

Pour ma part voici ce que j’ai récupéré de ma ROC, j’ai mis en rouge les erreurs, c’est assez satisfaisant :

Si vous debutez sous linux, le système pour lancer une simple session X peut vous para^itre obscur. En general tout ira bien jusqu’au jour ou vous vous souhaiterez personnaIiser les methodes. Certaines dìstributions personnalisent les fichiers, ce qui n’est pas une mauvaíse chose en soit, car cela peFmet d’utiliser Lìnux directement après installation sans modifìer le moindre fichier de configuration ; mais pa_oís Ies methodes misent en oeuvres rendent Ies modifications personnelles delicates. Nous allons voir des methodes símples pour s’en sortir, en nous basant sìmpIement sur les fichiers de configuration fournis par X installe à partir des sources.

Si vous avez aimé cet article, merci de voter pour lui ! :
Both comments and pings are currently closed.


Contrat Creative Commons
Cet article est sous licence Creative Commons Paternité
Partage des Conditions Initiales à l'Identique 2.0 France License

Comments are closed.

Propulsé par WordPress


Contrat Creative Commons
Site sous licence Creative Commons Paternité
Partage des Conditions Initiales à l'Identique 2.0 France License
Web Analytics