< Declaration d’impots sous Linux | Roozeec Linux Blog
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading ... Loading ...

Declaration d’impots sous Linux

Cet article ne va pas forcement intéresser tout le monde mais bon il me semblait nécessaire de l’écrire. L’époque du printemps est synonyme de déclaration d’impôts et comme tout bon citoyen, je vais la faire bien sur. Je me souviens l’année dernière, j’avais voulu la déclarer par Internet. Bilan, sous Linux pas moyen et sous Windows pas mieux, je n’y suis pas arrivé. Tout était soi-disant correct dixit le site des impôts, je leur avait même téléphoné pour me dépanner, mais rien à faire. Je me suis résigné à envoyer ma déclaration par la poste à la date limite …

Cette année, je me décide à récidiver en avance mais uniquement sous Linux. Je vais vous expliquer les différentes étapes que j’ai suivi.

1) connexion sur le site des impots , section Particuliers, vous suivez les liens et vous atterrissez sur le site de la declaration en ligne.

2) Tester la configuration du PC : Vous cliquez sur l’image Configuration requise à droite de l’écran. Attention il faut avoir Java d’installé sur votre PC. Il faut de plus, pour eviter des problêmes, faires la chose suivante dans votre repertoire Java (pour mon cas /usr/java/jre1.5.0_01) en utilisateur ROOT :

chmod -R a+rw /usr/java/jre1.5.0_01/lib

Si vous ne faites pas ca, vous risquez d’avoir le message suivant :

Un message de securite apparait normalement :

Vous cliquez sur OUI et lancez les tests , si tout s’est bien passe :

Bon, impeccable on passe à la suite, declaration des revenus en ligne par le bouton :

3) Pour continuer il faut avoir un certificat. Pour celà cliquez sur le bouton Obtenir un certificat. Vous arrivez sur la page suivante :

4) Après avoir rempli tous ces champs, vous obtenez votre certificat et vous pourrez remplir la declaration en ligne.

5) A la fin de la déclaration vous devez signer la declaration de façon électronique, vous validez donc cette signature et vous avez la page suivante :

6) Attention ce n’est pas fini, il faut maintenant l’envoyer aux impots ! Vous cliquez donc sur Envoyer ma declaration et vous tombez sur :

Vos recevez donc l’accuse de reception que je vous conseille d’imprimer.

Voilà , pas de problème ce coup-ci, en plus en ce faisant (déclaration par internet et paiement par prélèvement mensuel) vous bénéficiez de 20 euros de réduction, c’est toujours bon a prendre…

Si vous avez aimé cet article, merci de voter pour lui ! :


Articles qui peuvent vous intéresser:

  1. Java et Firefox
Vous pouvez ajouter un commentaire, ou un trackback à partir de votre site.


Contrat Creative Commons
Cet article est sous licence Creative Commons Paternité
Partage des Conditions Initiales à l'Identique 2.0 France License

8 Responses to “Declaration d’impots sous Linux”

  1. Très interessant cet article, ton blog egalement, je vais le mettre dans mes favoris, tu comprendras pourquoi en allant sur le mien ;-)

  2. marco dit :

    Hello,

    j’en suis arrive aux mêmes conclusions que toi pour parvenir à deposer en ligne ma declaration d’impôts sous Linux. Il faut à l’evidence faire le chmod tel que tu le decris. Je crois qu’être contraint à le faire est une aberration puisque cela compromet la securite du système. De plus le certificat de securite ne devrait rien à avoir à ecrir dans le repertoire des librairies de Java !!! On se demande ce que cela vient faire là. Le seul repertoire normalement utilise ( avec ses sous repertoires) pour telecharger un fichier à partir du navigateur est le repertoire /home de l’utilisateur, PAS LES REPERTOIRES DU SYSTEMES D’EXPLOITATION.

  3. Frédéric dit :

    Bonjour,

    Quelques precisions sur le chmod : il n’est necessaire qu’à la première connexion, lors du telechargement de teleir. Après, vous pouvez retirer les droits d’ecriture et ne laisser que la lecture.

    Et ça marche même d’une annee sur l’autre : je n’ai pas eu besoin de refaire la manip du chmod cette annee (j’avais dejà declare sous Linux l’annee dernière, avec une Mandrake 9.2 et une machine virtuelle de sun (la dernière dispo à l’epoque, j’en ai change depuis)).

    Pour pecisions, ce n’est donc pas une aberration : il s’agit d’ajouter dans le système une nouvelle librairie java (ils emploient une librairie de cryptage specifique, ce ne sont pas des certificats qu’ils mettent dans ce repertoire), sa place est bien dans le repertoire de librairies. En theorie, elle ne devrait effectivement pas se telecharger automatiquement dans le repertoire des librairie, ce devrait être à l’utilisateur de l’installer à l’endroit adequat. Seulement, c’est une manip qui suffirait à rebuter des simples utilisateurs, donc on peut comprendre leur choix d’un telechargement automatique de cette librairie.

    Autre detail important pour les possesseurs de système 64 bit : il ne semble pas y avoir actuellement de jre (java) 64 bit ne plantant pas avec le site (j’ai teste tout ceux que j’ai trouve) : j’ai ete oblige d’employer mon vieux linux 32 bit pour declarer.

  4. marco dit :

    Bonjour,

    d’accord avec tes remarques Frederic, en tout cas celles concernant le chmod et le fonctionnement du site cette annee.

    Neammoins faire un chmod 777 ou a+rw … entraîne un trou de securite et il faut pernser à retablir les droits d’ecriture d’origine au repertoir JAVA_HOME/jre/lib une fois la librairie teleir_cryptolib.jar telechargee afin de minimiser la periode pendant laquelle on introduit la faille de securite sur le système.

    Je trouve scandaleuse cette manip pour l’utilisateur lambda.

    Je ne pretends pas savoir faire ce travail à la place de la societe Silicomp mais à mon sens, cette librairie de cryptage devrait s’executer côte serveur, afin que l’utilisation du site soit transparente pour l’utilisateur et qu’il n’ait pas de manip scabreuse à effectuer.

    L’an dernier c’etait encore pire: la librairie (ou le certificat, je ne sais plus) s’installait via un auto executable (.exe) qui se trouvait dans une applet. Bref, impossible de l’installer sous Linux à moins de bidouiller peut être avec Wine. La compatibilite pretendue avec la plupart des navigateurs (Konqueror …) represente à mon sens de la publicite mensongère.

    Je ne veux pas juger le travail d’une telle societe, je laisse à chacun tirer les conclusions qui s’impose.

    Pourrait on suggerer une enquête du type « Combien ça coûte ? »

  5. nicolas dit :

    Bonjour,

    Justement je suis un de ces « utilisateurs lambda » qui tenait simplement à te remercier pour ces precieux conseils !

  6. tristure dit :

    Juste un petit commentaire vite fait pour te remercier de ces indications, ça faisait plusieurs jours que je devenais chèvre avec ces histoires de certificat.

    Merci beaucoup. Pour info, ça ne surprendra pas grand-monde, mais cela fonctionne evidemment avec d’autres distributions que Linux (Ubuntu ici)

  7. jam dit :

    J’ai lâche l’affaire au bout d’une quinzaine d’heures à essayer de teledeclarer sous Linux.

    Suse 9.2 + firefox 1.01 et JVM 1.5.02 rajoutee.

    J’ai supprime adblock dans firefox verife les vaiables d’environnement dans le .bashrc et le .bashprofile, cree le lien symbolique entre le navigateur et la dernière jvm, attribue les droits d’ecriture dans le repertoire en question de la JVM.

    Après de maints efforts, j’ai pu teledeclarer mais au moment de telesigner on m’indique que le service est momentanement indisponible.

    Peut-être, mais au bout d’une trentaine de tentatives dont certaines reiterees vers trois heures du matin toujours le même message.

    J’ai compris là que le message etait bateau, certainement un message d’erreur identique pour tout le monde en cas de problème (la gestion des erreurs est franchement à revoir).

    Si certains sont arrives à telesigner avec firefox ou avec mozilla (j’ai essaye les deux) qu’ils me disent comment ils ont fait.

    Etant donne que cela n’a pas marche avec les deux navigateurs j’ai envisage de tester avec Galeon mais j’ai finalement laisse tombe car complètement ecoeure par la part belle qui est faite à Frico$oft.

    J’ai du me resoudre à utiliser Windaube à contre coeur pour telesigner.

  8. marco dit :

    Je ne pense pas que ce soit un problème de navigateur ou de JVM, pour ce qui concerne la version du site presente cette annee. Je pense que tous les tests realises par la SSII qui a fait le site sont realises sous Windows avec Internet Explorer. L’applet du site semble mal construite comme indique sur d’autres forums de discussion. Seraient donc à revoir l’architecture du logiciel ainsi que les tests de compatibilite avec differentes plates-formes utilisateur. Je pense que bien des jeunes diplômes au chômage pourraient realiser proprement le site en lieu et place de cette SSII. Je ne me resoudrai pas à utiliser $soft win$$ pour ma part, pour une question de principes (à supposer que les serveurs des impôts soient par chance disponibles à ce moment là). C’est un scandale à l’heure ou les services publics passent à Linux et ou des alternatives aux logiciels commerciaux doivent être proposes.

    P.S. : si on fait la promotion du libre, je ne comprend pas pourquoi des brevets logiciels continuent à être deposes en toute illegalite à l’Office Europeen des brevets, sans veritale prise de conscience du gouvernement français à cet egard.

    Si nos chers politiques veulent que les français d’en bas aient confiance en eux, encore faudrait il un minimum qu’ils aient une politique coherente.

Leave a Reply

Propulsé par WordPress


Contrat Creative Commons
Site sous licence Creative Commons Paternité
Partage des Conditions Initiales à l'Identique 2.0 France License
Web Analytics