< Moblin 2.0 : distribution Linux pour netbooks, téléphones portables et MID | Roozeec Linux Blog
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading...Loading...

Moblin 2.0 : distribution Linux pour netbooks, téléphones portables et MID

Article sponsorisé

Ce 21 mai, Intel à sorti la version 2.0 de son système d’exploitation open source appelé moblin. C’est quoi donc moblin ? Moblin est un système d’exploitation en open source destiné aux netbooks, téléphones portables et MIDs. Intel à l’origine du concept a fait appel à la linux foundation pour le développement de ce projet. Moblin.org accueille la communauté open source, où chacun peut contribuer à l’évolution de ce projet. En fait , Moblin sert de base ou chacun peut contribuer à faire évoluer le projet dans tous les sens, que ce soit création d’application, participation au forums, demande de fonctionnalités, tests, debug, etc…

Donc, en fait Moblin est un pool technologique de réflexion et de développement d’une plateforme Linux qui propose du contenu Internet riche destiné  aux téléphones portables et aux dispositifs mobiles fonctionnant avec le processeur Intel® Atom™

Une quinzaine d’éditeurs ont promis de développer leurs produits en se basant sur la plateforme de Moblin, parmi lesquels Asianux, Canonical, DeviceVM, gOS, MontaVista, Novell et Wind River.

Les sites principaux actuels pour découvrir Moblin sont les suivants :

MoblinZone : Le portail d’information de Moblin, pour les actualités, les nouveaux produits, etc. Inscrivez vous pour etre au courant de tout ce qui se passe dans le monde Moblin

Intel

 

 moblin.org : Le portail effectif du projet. C’est là que , en vous y inscribvnat, vous pourrez participer à la communauté Moblin pour tester, developper (si vous avez l’âme de la programmation), suggérer vos idées , etc … Sur la page Documentation, vous trouverez des renseignements (en anglais actuellement) pour tout ce qui concerne ce projet. La communauté est elle divisé en plusieurs parties telles blogs, listes de diffusion, IRC, bugs, evenements, membres et projets. Et bien entendu, dans la partie téléchargements, pour ce qui ont la chance d’avoir un netbook, vous pouvez récupérer l’image de la distribution.

Si ca vous interesse, n’hésitez donc pas à rejoindre cette communauté : 

Pourquoi rejoindre la communauté ?

  • Rejoignez un projet d’envergure mondiale
  • Participez à l’élaboration d’un système d’exploitation inédit
  • Telechargez les applications disponibles sur Moblin.
  • Profitez en avant première des dernières mise au point de Moblin
  • Partagez vos compétences et bénéficiez de celles des autres membres de la communauté Moblin.

Niveau technique de cette distribution  maintenant (source Linuxfr)  : Distribution basée sur les rpms, proche de Fedora et d’OpenSuse. Une grosse partie de la pile GNOME est utilisée et les bibliothèques à base de GObjects forment le cœur de l’interface.

De nombreux développements ont lieu autour de Moblin, en voilà quelques-uns :

  • Fast boot (noyau). Patches d’Arjan van de ven pour initialiser le matériel en parallèle au démarrage (patches déjà intégrés) ;
  • devtmpfs: Une tentative pour se passer de udev dans les premiers instants du boot. Il est trop lent d’attendre qu’udev termine de créer les noeuds dans /dev pour lancer les application qui en ont besoin). LWN a un article qui traite du sujet ;
  • démarrer le plus vite possible : typiquement en dessous de 10 s aujourd’hui, le but étant d’atteindre la barre des 5 s ;
  • le dernier cri de l’architecture graphique pour Linux : kernel mode-setting (KMS) et GEM (cf. cet article, toujours chez LWN), DRI2 ;
  • clutter, une bibliothèque pour faire des interfaces 2D et des animations au dessus d’OpenGL (et c’est encore un peu réducteur) ;
  • mutter (metacity-clutter) : une version de metacity qui dessine tout avec clutter (100% OpenGL donc) ;
  • NBTK. une bibliothèque de widgets qui se repose sur clutter ;
  • Un nouveau media player, encore en chantier, basé sur GStreamer, un indexeur de media, UPnP media renderer ;
  • La possibilité d’utiliser des services en ligne (très "Web 2.0") autre part que dans un navigateur ;
  • Un navigateur construit autour de Gecko et de clutter.

 A suivre donc …

 Pour terminer, voici une petite vidéo de moblin :

 

Si vous avez aimé cet article, merci de voter pour lui ! :
Both comments and pings are currently closed.


Contrat Creative Commons
Cet article est sous licence Creative Commons Paternité
Partage des Conditions Initiales à l'Identique 2.0 France License

One Response to “Moblin 2.0 : distribution Linux pour netbooks, téléphones portables et MID”

  1. DarkBaboon dit :

    Tout d’abord merci d’indiquer que le billet est sponsorisé, tous les blogs ne le font pas.
    Par contre je ne suis pas d’accord quand je lis que c’est Intel qui sort la version 2 de Moblin.

    Si vous avez suivi un peu l’actualité de Moblin, c’est la Linux Foundation qui chapeaute désormais le projet Moblin. Car, en voyant le peu d’intérêt que suscitait la première version de Moblin sous la houlette d’Intel (bien qu’il ait mis ses meilleurs experts Linux à contribution), Intel a décidé de confier son projet à la Linux Foundation. La version 2 est donc bien une version estampillé par la Linux Foundation.

    D’ailleurs je vous ferais remarquer que le portail d’information MoblinZone est affilié à Intel, alors que le site effectif du projet Moblin.org est hébergé par la Linux Foundation (une coquille s’est glissé dans le texte à cet endroit là).

    Cependant au niveau du développement de Moblin, il est vrai que Intel gardera encore une influence importante puisque la majeure partie du développement a été effectué par ses ingénieurs. Par contre, le fait que ce soit une organisation neutre au niveau constructeur tel que la Linux Foundation qui pilote désormais le développement, suscite l’espoir un jour de voir ce système porté vers d’autres architectures que les seuls processeurs Atom pour lequels il a été initialement conçu.

Propulsé par WordPress


Contrat Creative Commons
Site sous licence Creative Commons Paternité
Partage des Conditions Initiales à l'Identique 2.0 France License
Web Analytics