< Roozeec Linux Blog


1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading ... Loading ...

Mettre à jour son GPS Garmin (radars) avant de partir (BIS)

Suite à l’article que j’ai écrit il y a quelques temps pour la mise à jour des radars et des cartes GPS pour Garmin, je vais y apporter des petites notes par cet article. En effet, il y a deux semaines, j’ai traversé la France pour aller du coté de Voiron. Ce qui fait un peu plus de 1000 km de chez moi. Le GPS est donc en marche dans la voiture, et tout se passe bien au début. Les radars fixe sont signalés et les radars mobiles aussi. Au début du trajet donc, les alertes radars mobiles sont peu fréquentes, ça va. Mais au fur et a mesure que l’on se déplace, aux abords des grandes agglomérations surtout (Rennes, Tours, Clermond-Ferrand, St Etienne, Lyon), là ça devient assez fréquent. Et c’est là que je trouve que ça coince. En effet, toutes les 2 minutes une alerte radar mobile s’active, et perdue la dedans une alerte radar fixe. Et c’est pénible mais pénible ….

Avec toutes ces alertes, au final je n’écoutais plus rien et on a même fini par couper le son du GPS . Donc, tout ca ne sert plus a rien au final ….

Comme je dois descendre bientôt dans le pays basque (ah ! st Jean de Luz ….), je ne vais pas encore subir et faire subir toutes ces alertes à toute la famille.

Voici donc ce que je vais faire :

  • En ce qui concerne les alarmes radars fixes, je ne change rien. Toujours les mêmes alertes du type : Dong, Dong, Attention radar automatique, vitesse limitée xxx km/h
  • En ce qui concerne les alarmes radars mobiles, je veux les conserver tout de même, mais je vais supprimer tout le bla bla : Dong, Dong, Attention radar mobile, vitesse limitée xxx km/h. Il ne restera donc que le Dong dong. Ca sera bien plus appréciable et ainsi je ferais rapidement la distinction entre un radar fixe et un radar mobile.

Pour faire ça rien de bien compliqué, j’ai pris un fichier .wav de radar mobile (par exemple RM-090.wav) et je l’ai ouvert avec le logiciel Audacity. Ce logiciel permet de manipuler des fichiers sons. Après rien de plus facile, il suffit de sélectionner la première partie du fichier wav, ce sont 2 triangles allongés qui représentent les Dong Dong. Ensuite, dans le menu fichier, il y a un item ‘exporter le sélection« , je choisis donc cette option et enregistre le fichier sous dong-dong.wav.

Il ne reste plus maintenant qu’a copier ce fichier en plusieurs exemplaires et à les renommner en RM-XXX.wav. La suite est comme dans l’article précédent, il suffit de lancer POILoader et de générer un fichier gpi pour le mettre ensuite dans le GPS dans le répertoire poi.

La route devrait donc être plus calme au niveau du GPS avec ces modifications….




2 commentaires | permalink : #
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading ... Loading ...

Solitaire du Figaro et Patrouille de France à Perros-Guirec

Un petit billet estival sortant de la ligne éditoriale du blog  , comme tous les ans à cette époque,  pour vous signaler que si vous venez du coté de la cote de granit rose cet été, il y aura un beau spectacle à ne pas manquer.

En effet, dans la semaine du 23 au 31 juillet,  Perros-Guirec accueillera la 42 ème édition de la course La Solitaire du Figaro avec plus de 40 bateaux. Les bateaux et les skippers seront , durant une semaine, sur le Port de Plaisance entourés du village sponsors, d’expositions, d’animations, de jeux. Le départ de cette course se fera le 31 Juillet précédée par un passage de la Patrouille de France.


Pour ceux que ca interesse , des photos de ce show sont disponible sur cette page : Show aérien patrouille de France 2011 à Perros-guirec


En effet, la Patrouille de France accompagnera le dimanche 31 juillet à 11h le départ des concurrents avant de présenter dans l’après-midi son célèbre show aérien à 15h au dessus de la plage de Trestraou. Auparavant, si vous êtes présent dans le coin, vous pouvez aussi voir les avions tricolores dans le ciel de Perros-Guirec et Lannion, mais aussi Louannec ;-) , à ces dates :

  • 29 juillet à 15h : Entraînement de la Patrouille de France
  • 30 juillet à 16h : Spectacle de la Patrouille de France
  • 31 juillet à 11h : Départ de la solitaire du Figaro
  • 31 juillet à 15h : Spectacle de la Patrouille de France

Beau Programme !

Note : Je serais curieux de savoir si certains d’entre vous , lecteurs fidèles ou éphémères de ce blog, passerez dans le coin ou en Bretagne cet été ? Laissez un petit commentaire sur cet article !

Si vous n’avez jamais vu de spectacle de la Patrouille de France, ca vaut vraiment le détour. J’ai fait l’année dernière un petit montage vidéo avec openshot le tout agrémenté d’une bande son. Histoire de la ressortir de derrière les fagots, je vous la présente ici :


1 commentaire | permalink : #
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading ... Loading ...

Les vacances arrivent ! Mettre à jour son GPS Garmin (cartes, radars) avant de partir …

MAJ Janvier 2012


ATTENTION : A compter du 5 janvier 2012, utiliser un navigateur GPS comportant des alertes radars est passible d’une amende de 1500 euros et d’un retrait de 6 points de permis suite à la publication d’un décret modifiant l’article R413-15 du code de la route.
Vous utilisez cet article en toute connaissance de cause.

Plus d’informations sur Radar Auto .com


Les vacances approchant pour un certain nombre d’entre nous, il va falloir commencer à regarder les itinéraires vers les lieux de villégiatures. Pour ce faire l’appareil se relevant utile (voire indispensable) lors du voyage est le GPS. Le réseau routier Français évoluant régulièrement, les cartes fournies avec le GPS par le constructeur deviennent vite non a jour. Bien entendu, la mise à jour de ces cartes est possible sur le site constructeur moyennant finance. Mon GPS est le Nuvi 250W de Garmin. Cette marque est compatible avec Openstreetmap, le site communautaire mondial de cartographie. De ce fait, les cartes mises à jour tous les jours sont disponibles pour toutes les régions du monde.

Ce billet va me servir également de mémo, car chaque année après avoir équipé ma voiture de pneus été, je me pose les mêmes questions : Comment mettre à jour mes cartes, quelle procédure suivre ? Comment mettre à jours les radars routiers, etc …

Voilà donc ce que j’ai à faire :

  1. Récupérer une carte routable France openstreetmap à jour
  2. Configurer la carte
  3. Transférer la carte sur le GPS
  4. Récupérer la base de données Radars
  5. Manipuler cette base pour le GPS
  6. Transférer la base Radars sur le GPS

1) Récupération d’une carte routable France.

Le moyen le plus simple est de récupérer une carte toute faite et récente. Un site propose cela : http://garmin.openstreetmap.nl . En choisissant la zone géographique grâce aux différents menus déroulant, on récupère plusieurs fichiers. Pour mon cas, je sélectionne France avec le 3ème menu déroulant. Le site m’affiche alors la carte de France en mosaïque bleu foncé :

Ensuite sur la gauche, un lien est disponible : Download Map now !

En cliquant sur ce lien, on se retrouve avec une liste de fichiers :





Pour Garmin et Linux, les fichiers utilisables sont : osm_routable_tiles.zip et osm_routable_gmapsupp.zip.  Le second fichier est directement (après unzip) implémentable dans le GPS garmin : gmapsupp.img. Cependant, d’après ce que j’ai pu voir avec mon GPS (après y avoir mis ce dernier fichier) , le niveau de détail n’est pas mis au maximum (à confirmer ou réfuter cependant par vous peut-être). De ce fait, je dois donc configurer la carte pour mettre le niveau de détail au maximum.
2)  Configuration de la carte

Pour configurer la carte avec un niveau de détail maximum, j’utilise le logiciel Qlandkarte. J’utilise la même procédure que j’avais employée il y a quelques temps dans un autre article Rajouter-des-cartes-routables-openstreetmap-sur-gps-garmin-avec-qlandkartegt/

Je décompresse donc le fichier osm_routable_tiles.zip et je charge le tout dans Qlandkarte (voir procédure avec l’article cité ci-dessus). Une fois ceci fait, je me retrouve avec l’interface suivante :

En bas du logiciel, le niveau de détail est mis à 0 , je le passe donc à 5. Ci-dessous la différence entre les 2 cas sur la région de Lannion :

Ensuite, il ne reste plus qu’a générer la carte avec le panneau qui se trouve en bas à gauche (il faut cliquer sur gmapsupp.img pour pouvoir générer)

3) Transférer vers le GPS

Ici rien de bien compliqué, soit je télécharge directement dans la mémoire du GPS soit sur carte SD. Voir également l’article cité ci-dessus.
Note : Pour l’installation sur la carte SD, il faut absolument créer un répertoire : GARMIN et y mettre à l’intérieur le fichier gmapsupp.img.

4) Récupération des données Radars

La base de données radars est téléchargeable sur le site gps-passion (http://www.gpspassion.com/forumsen/topic.asp?TOPIC_ID=7759).
Une fois le fichier téléchargé il suffit de le décompresser. On se retrouve avec plusieurs fichiers (csv et bmp) pour les radars fixes, radars mobiles :

Maintenant, ces fichiers peuvent être directement mis sur le GPS avec Poi Loader. Voir l’article de Clapico pour la procédure sous Linux: http://www.clapico.com/2009/04/25/garmin-et-wine-mettre-a-jour-la-carte-des-radars-2/ . Je n’y ai pas réussi sous mon Linux… (Poi loader 2.6.1 ne se lance pas avec wine)  ; j’ai donc fait la manip sous Windows :-( ….

Cependant si je mets ceci tel quel dans mon GPS Nuvi 250W , j’ai 2 soucis :

  • Pas de ventilation des vitesses. C’est-à-dire que le radar sera affiché avec une icône standard quelle que soit la vitesse. Ce serait mieux d’avoir une icône radar pour chaque vitesse.
  • Pas de voix signalant ‘vitesse limitée à xx Km/H’. Ceci est plus ennuyeux… en effet ce GPS n’accepte pas les mp3 pour les indications sonores. Il faut donc faire une manipulation bien précise et passer par des fichiers .WAV

J’agis donc en conséquence en faisant les choses suivantes :

Pour le point 1) J’ai écrit un petit script linux qui permet de ‘parser’ les fichiers CSV et de les ranger par vitesse (50, 60,70,90, 110, 130 km/h). Ce script se trouve ici : parse-radars.sh .  De cette façon j’ai autant de csv que de vitesses. Maintenant il me faut les images des radars avec leur vitesse. On peut les trouver sur le net : ADRESSE

Pour le point 2), des fichiers WAV sont disponibles sur le net. Par exemple sur le site soupon : Radars WAV . Vous pouvez trouver les images bmp radis ici : radars-img.zip

Note : Les Waves sont a mettre dans un répertoire ‘waves’ et les bmp dans un répertoire ‘images’  pour bien faire fonctionner le script.

Au final, j’ai ceci :

Il faut donc faire une manipulation bien précise pour les alertes sonores sur les GPS qui ne supportent pas le format mp3 (c’est le cas du Nuvi 250W).
En lisant sur les forums GPS et autres, la chose à faire est la suivante :

  • a) Installer POI loader (la dernière version est la 2.6.1).
  • b) Récupérer SOX pour la conversion. ATTENTION cependant. Seule la version 14.0.1 fonctionne ! . J’ai essayé d’autres versions, ca ne fonctionne pas , donc récupérez la version 14.01. ici : http://sourceforge.net/projects/sox/files/sox/14.0.1/.
  • c) Mettre ces fichiers dans le répertoire d’installation de POI Loader (Programmes files\Garmin) où se trouve le fichier poiloader.exe. C’est très important !
  • d) Lancer Poiloader en pointant sur le répertoire des fichiers csv ventilés par vitesse.
  • e) J’obtiens donc un fichier avec l’extension .poi. Ce fichier est à mettre dans le répertoire POI du GPS. Qu’importe le nom, le gps le chargera.

Il suffit maintenant de déconnecter le GPS et de le redémarrer pour que tout soit fonctionnel

Voilà donc les manipulations pour avoir son GPS Garmin à jour.


10 commentaires | permalink : #
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading ... Loading ...

Linux fête ses 20 ans (1991 – 2011)

L’excellentissime  Linux ( le noyau des systèmes d’exploitation GNU) sur lequel repose beaucoup de distributions que nous utilisons tous fêtera cette année ses 20 ans. Pour la petite histoire, ce système vient de l’idée géniale d’un étudiant de Helsinki en finlande : Linus Benedict Torvald . Il a développé le noyau Linux à partir de Minix sur son ordinateur basé sur un processeur Intel. A partir de là , il a posté des messages sur Usenet indiquant la naissance de son O.S et que tout le monde pouvait y participer. Ce fut un énorme succès. Le message original a été posté le 25 aout 1991  , le voici :

From: torvalds@klaava.Helsinki.FI (Linus Benedict Torvalds)
Newsgroups: comp.os.minix
Subject: What would you like to see most in minix?
Summary: small poll for my new operating system
Message-ID:
Date: 25 Aug 91 20:57:08 GMT
Organization: University of Helsinki

Hello everybody out there using minix -

I’m doing a (free) operating system (just a hobby, won’t be big and
professional like gnu) for 386(486) AT clones. This has been brewing
since april, and is starting to get ready. I’d like any feedback on
things people like/dislike in minix, as my OS resembles it somewhat
(same physical layout of the file-system (due to practical reasons)
among other things).

I’ve currently ported bash(1.08) and gcc(1.40), and things seem to work.
This implies that I’ll get something practical within a few months, and
I’d like to know what features most people would want. Any suggestions
are welcome, but I won’t promise I’ll implement them :-)

Linus (torvalds@kruuna.helsinki.fi)

Pour avoir toute l’histoire des premiers balbutiements de Linux, consultez cette page : Linux History . Ci dessous, les points importants de l’histoire de Linux (source Linux Foundation)

On sait maintenant l’ampleur de ce message qui révolutionna le monde de l’informatique. De nombreux serveurs tournent maintenant sous Linux, avec les distributions qui foisonnent GNU/Linux est accessible au grand public. Pour ma part, j’ai découvert Linux en 1996, je me rappelle d’utiliser le gestionnaire de fenêtre fwm et me casser la tête sur la configuration. Vinrent ensuite les gestionnaire de bureau évolué tels Gnome, KDE, XFCE que l’on utilise maintenant. Il y a aussi les nouvelles technologies des smartphones et autres tablettes sous Android (basé sur Linux) qui connaissent un succès phénoménales.

La fondation Linux à laquelle participe bien évidemment Linus a pour but de promouvoir linux et bien entendu , elle va fêter ces 20 ans. Pour ce faire, elle invite tout le monde à y participer, si vous avez des talents dans la vidéo, le graphisme, des concours sont organisés :

Retrouver la vidéo officielle des 20 ans linux ci dessous :

Un webbadge est également disponible pour vos sites web (vous pouvez retrouver le code sur la page d’accueil de la linux Foundation )  :

Bon Anniversaire Linux  !

Et vous , depuis quand utilisez vous Linux ?


6 commentaires | permalink : #
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (No Ratings Yet)
Loading ... Loading ...

Appareil Photo PTP et Gnome

Mon APN n’ayant pas supporté le voyage l’hiver dernier au soleil, j’ai du en racheter un autre. Je suis désormais paré au cas où je pars en weekend de dernière minute au soleil. Après avoir pris quelques photos, je fais donc la manipulation habituelle pour importer celles-ci dans mon logiciel de gestion photos (digikam). Et là, ca ne fonctionne pas….

Ce billet va donc me servir de mémo car lors d’une prochaine installation Linux, ce soucis risque de m’arriver.

Je branche donc comme d’habitude mon cable usb à mon APN, et allume celui-ci. Dès la mise en marche ca commence mal, le message suivant apparait :

Gloups, que se passe-t-il ? Pourtant sur mon tableau de bord tout se passe bien, les icones de l’apn apparaissent correctement :

Et je peux me balader dans le montage effectué avec Nautilus et y voir mes photos :

Bon, que neni je me dis, et je continue mes opérations habituelles, et c’est là que ca coince. En effet, je lance digikam pour importer les photos dans mes albums comme je le fais habituellement. L’appareil est vu, donc cool…

Et bien, non c’est pas cool …

J’essaye donc par réflexe d’utiliser un autre programme de gestions photos, F-Spot. Meme problème …

Mon appareil est bien reconnu sous Ubuntu, je vérifie avec la commande lsusb :

Bus 001 Device 006: ID 040a:05d1 Kodak Co.

Je fais donc quelques recherches et je tombe sur le forum ubuntu-fr ou le problème est similaire :

Je fais donc la manip proposée :

gconftool –type Boolean –set /apps/nautilus/preferences/media_automount false

Je relance F-Spot ou digikam, et là ca fonctionne :

Maintenant, le petit problème est que le montage de tous les périphériques (clé usb, disque externe, etc …) ne se fait plus automatiquement. En effet, il faut aller sous Nautilus et cliquer sur l’icone du périphérique.

Ce n’est pas bien compliqué, c’est sur, mais quand on a pris l’habitude à quelque chose, c’est dur de s’en défaire…

Je pense qu’il est possible de contourner celà, peut-etre avec les règles Udev, mais sans certitude….

Voilà, à garder donc dans un petit coin au cas ou ça m’arrive encore.


2 commentaires | permalink : #
Propulsé par WordPress


Contrat Creative Commons
Site sous licence Creative Commons Paternité
Partage des Conditions Initiales à l'Identique 2.0 France License
Web Analytics